Pensées

Favoriser l’inconfort

Favoriser à tout prix la commodité rend tout (incluant nous-mêmes) uniforme et prévisible. Attardons-nous aux fils qui dépassent, aux choses lentes, difficiles et inconfortables.

« La commodité finit par prendre les décisions à notre place, prenant le dessus sur nos véritables préférences. (Je préfère préparer mon café, mais l’instantanéité de Starbucks est tellement pratique que j’opte rarement pour ce que je “préfère”.) La commodité a le don de rendre toute autre option inconcevable. » —Tim Wu

On dirait que tout, de nos jours, doit être facile, pratique, sans accrocs ni fils qui dépassent. Mais les difficultés et les imperfections sont utiles ; elles nous obligent à nous arrêter et rendent les choses uniques. Évidemment, c’est pratique de tout commander en un clic sur Amazon, mais est-ce plaisant ? Agréable ? Cela vous fait-il grandir ou vivre une expérience ? C’est peut-être plus long de marcher jusqu’à la boutique du coin pour acheter quelque chose, et il se peut que vous n’y trouviez même pas exactement ce que vous cherchiez, mais peut-être découvrirez-vous en chemin quelque chose d’inattendu et de meilleur. Vous pourriez tomber sur quelqu’un que vous connaissez ou avoir une conversation intéressante avec le vendeur, le caissier, le boucher ou le barista, alors que vous vous serez arrêté à l’improviste pour un café sur votre route. La vie se passe souvent dans les aléas pas toujours pratiques de notre trajectoire.

Savez-vous ce que vous manquez quand vous privilégiez la commodité à la beauté du hasard ?


 

Partager cet article
Prochain article

Développer une culture de l’engagement

Lorsque l’entièreté de la chaîne de production est standardisée et que tout devient facile à copier, les entreprises doivent se distinguer par leur culture et faire passer les gens...
Lire