Toronto International Film Festival

Cadavre Exquis avec Tim Burton

Le TIFF, festival international du film de Toronto, fait énormément jaser l’industrie du film au Canada chaque année et est devenu un événement incontournable suite à la construction du Bell Lightbox. Il s’agit d’un complexe de 6 étages situé aux coins des rues King et John qui abrite 5 cinémas, 2 galeries d’art, 3 studios d’apprentissage, un centre pour étudiants, un bistro, un restaurant ainsi qu’un lounge. 

Le TIFF nous a demandé de trouver une solution pour faire parler d’eux sans profiter de la présence des acteurs à l’événement.

Nous leur avons demandé quelle serait la première exposition à arriver au Bell Lightbox. Il s’agissait du spectacle de Tim Burton, qui avait été présenté avec un succès monstre au MoMa à New York.

Nous voulions trouver une idée à la hauteur des standards du maître et du TIFF, et comme nous vivons dans un monde numérique, nous avons compris que c’est Twitter qui nous offrirait la meilleure façon de rejoindre les fans.

Le résultat? Un cadavre exquis, technique permettant de raconter une histoire collectivement, mais à l'ère numérique, c'est-à-dire en utilisant Twitter. 

C'est Tim Burton lui-même qui lança le premier tweet en se basant sur un de ses personnages : «Stainboy, using his obvious expertise, was called in to investigate mysterious glowing goo on the gallery floor…».

En deux semaines à peine, 89 tweets furent retenus parmi 13 000 provenant de 163 pays, créant ainsi un conte universel unique. 

Le projet s'est retrouvé mis à l'honneur dans les médias: de Mashable à PerezHilton, en passant par Rolling Stone et The Independent. Il a même fait partie de l’exposition dans «projection en direct». 

Et le meilleur dans tout ça, c’est que le TIFF a réalisé qu’il n’avait pas besoin de la moitié d’Hollywood pour attirer l’attention, seulement d’un tweet.

Industrie

Arts